Quels sont les frais liés à une vente à réméré ?

08/18/2023
les frais associés à un projet de vente à réméré

Le coût d’une vente à réméré 

 

Dans le paysage de l’immobilier, la vente à réméré se distingue comme une véritable alternative pour les propriétaires ne pouvant accéder au système bancaire classique.

La vente à réméré comme tout contrat immobilier, s’accompagne de frais inhérents à la vente. Entre les honoraires d’expertise, les émoluments du notaire, les indemnités d’occupation ou encore les frais liés à la faculté de rachat, on vous explique en détail le coût d’une vente à réméré. 

Cet article vous guidera à travers les tenants et aboutissants des coûts associés à une vente à réméré et les éléments à prendre en compte pour prendre une décision éclairée et avantageuse pour votre situation financière. 

 

Les frais préalables à la vente à réméré 

L’expertise immobilière 

Avant que le contrat de vente à réméré ne débute, les investisseurs ont recours généralement à une expertise du bien immobilier dans le but de déterminer le prix actuel de la propriété. Essentielle, cette étape de l’opération constitue le fondement de la négociation, établissant le montant de la vente à réméré ainsi que toutes les conditions financières qui seront appliquées pendant la période de vente réméré. Les coûts associés à cette expertise sont intégralement supportés par l’investisseur, le vendeur quant à lui est totalement exempt de ce type de frais pouvant varier selon la taille, la localisation, les différents diagnostics ou encore la complexité du bien immobilier lui-même. 

Les frais de notaire 

Régie par la loi et le Code civil, la vente à réméré s’effectue devant la présence d’un notaire afin de garantir sa validité juridique et sa bonne exécution. Un autre volet important des frais préalables à la vente en réméré entre donc en jeu : les émoluments notariés.
Indispensables à la formalisation légale du contrat de vente à réméré, les frais de l’acte notarié représentent 3 % en moyenne du prix de la valeur du logement. 

Les frais d’agence 

La vente à réméré étant une opération immobilière très précise, il est essentiel de se tourner vers des experts du portage immobilier afin de garantir une opération fiable et efficace. Les coûts liés aux frais d’agence englobent une gamme diversifiée de services visant à fluidifier et à faciliter les opérations, allant de l’accompagnement juridique et administratif à la négociation des dettes avec les créanciers en passant par la recherche d’investisseurs. 

Les frais pendant la période d’une vente à réméré 

L’indemnité d’occupation 

Une fois la vente à réméré conclue, un nouveau chapitre financier s’ouvre pour les parties impliquées. Celui-ci concerne les frais liés au droit de continuer à jouir de son habitation. En effet, durant toute la durée du réméré, le vendeur conserve la possibilité de vivre dans sa propriété tout en versant à l’acquéreur des indemnités d’occupation. Le prix est déterminé au préalable dans le contrat de vente et oscille entre 8 à 10 % du prix de la vente. Chez Apirem, nous proposons de déduire directement ces frais de la somme reversée au vendeur au moment de la vente, et ce, afin d’éviter des coûts supplémentaires pendant la période de réméré.  

L’entretien du logement 

Au-delà des indemnités d’occupation, il est important d’avoir un budget suffisant alloué à l’entretien de la propriété. Que ce soit pour le vendeur ou l’investisseur, il est dans l’intérêt de maintenir le logement en bon état afin de préserver la pérennité et le prix de l’habitation à long terme en cas de rachat ou de revente. 

Ces frais comprennent en règle générale : 

  • Les réparations courantes (fuites, soucis électriques, petites réparations diverses.) ; 
  • Les réparations substantielles (rénovation de la toiture, etc.) ; 
  • L’entretien de base (nettoyage, peintures, etc.) ; 
  • Aménagements extérieurs (entretien du jardin, aménagement paysager, etc.). 

Il s’agit de frais courants, qui font partie de la durée de vie d’un bien immobilier lorsque l’on est propriétaire. 

Comparaison avec une vente immobilière classique 

Il est naturel de se demander si les coûts associés à une vente à réméré diffèrent de ceux d’une vente classique. Les deux transactions impliquent des processus distincts et des considérations financières spécifiques. 

Jetons un regard comparatif sur les coûts entre ces deux approches.

 

Vente classique Vente à réméré
Frais de notaire  7 à 8%  1 à 3% 
Frais d’agence  8 à 10%  8 à 10% 
Frais liés au déménagement  Variable  Non 
Loyer  Si location du nouveau bien  Indemnités d’occupation 
Expertise du bien  Entre 300 et 1000€  Entre 300 et 1000€ 

Au-delà de comparaison avec une vente immobilière classique, la vente à réméré peut aussi éviter la perte du bien en cas de saisie immobilière qui peut aller jusqu’à 60% de sa valeur. 

Que ce soit pour un solde de crédit, obtenir de la trésorerie ou pour préserver la jouissance de sa propriété, il est essentiel de bien connaître les coûts d’une vente à réméré afin de maximiser les chances d’une transaction réussie. 

Chez Apirem, nous comprenons que chaque parcours immobilier est unique, nécessitant une approche personnalisée et des conseils sur mesure. Nos experts en réméré dédiés sont là pour vous guider à chaque étape, depuis la compréhension des frais préalables jusqu’à la planification des sorties de réméré. 

Exemple des frais liés à un projet de vente à réméré

schéma des coûts d'un réméré