Comment réagir face au surendettement ?

04/15/2019
Comment réagir face au surendettement

Les solutions pour lutter contre le surendettement 

Le surendettement dit passif survient indépendamment de notre volonté. Il est lié aux circonstances de la vie qui surviennent inopinément : Chômage, séparation ou divorce, problèmes de santé, accidents, décès d’un proche, monoparentalité, frais de scolarité, dépense supplémentaire.

Ces facteurs peuvent augmenter les charges et déséquilibrer le budget d’une personne ou d’une famille. Cela peut la placer ainsi dans une situation financière précaire à tel point qu’elle ne peut plus honorer ses dettes.

Analyser sa situation

Afin d’anticiper au mieux le surendettement, il est important d’analyser sa situation financière. Commencez par analyser le “reste à vire”. Pour cela, il faut prendre en compte les ressources du foyer (revenus, aides…), ainsi que les charges fixes et les charges variables. Un solde positif permet d’assurer une marge de manœuvre financière, tandis qu’un solde négatif peut indiquer des risques de surendettement.

De plus, il est crucial d’ajouter que le surendettement peut découler également de certains incidents de paiements, tels que des retards, des remboursements de crédits ou de chèques impayés :

FICP : Le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) recense les informations sur les incidents de remboursement des crédits aux particuliers et sur les mesures de traitement des situations de surendettement.

FCC : Le fichier central des chèques (FCC) recense l’ensemble des personnes à qui la Banque de France a retiré la faculté d’émettre des chèques. Il empêche également  l’utilisation abusive d’une carte bancaire. L’inscription au fichier est effacée en cas de régularisation de la situation ou automatiquement après un délai de 2 à 5 ans en fonction des cas. Le FCC contient vos données personnelles et peut être consulté par des organismes autorisés. Il est possible d’exercer un droit d’accès et de rectification.

Constituer un dossier de surendettement

Lorsque la situation s’aggrave, et que l’on ne parvient plus à y faire face, il est possible de déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Cette procédure s’adresse aux particuliers domiciliés en France ayant contracté des dettes non-professionnelles. Une fois votre dossier déposé à la Banque de France, vous serez automatiquement enregistrés dans le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). En cas d’acceptation de votre dossier, la commission élaborera un plan de surendettement, visant à permettre un rétablissement financier. Enfin, tout au long de l’examen du dossier et pendant la mise en place des mesures de rééchelonnement, il est important d’éviter d’aggraver sa situation d’endettement en contractant de nouveaux crédits.

La vente à réméré pour faire face au surendettement

Si vous rencontrez des difficultés financières, n’attendez pas qu’elles s’aggravent pour réagir. Il existe des solutions pour procéder au défichage bancaire ou prévenir la détérioration de votre budget. Malheureusement, ces dispositions ne sont pas toujours utilisées, car elles sont méconnues.

Apirem vous propose de stabiliser votre situation grâce à la vente à réméré. Le portage immobilier permet au propriétaire d’un bien de vendre celui-ci tout en continuant à l’occuper.  Pendant la période du réméré, le propriétaire peut régulariser sa situation financière. Ainsi il pourra soit racheter son bien ou le vendre à une tierce personne.